En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Henry Poulaille

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français (Paris 1896 – Cachan 1980).

Fils d'ouvriers, dans son combat pour une littérature prolétarienne qui soit l'héritière de l'anarcho-syndicalisme du xixe s., il fut amené à critiquer l'art pour l'art, l'art social, le populisme traditionnel et le réalisme prétendument socialiste. Seule importe à ses yeux l'authenticité du jugement et de la description. Il a brossé une fresque de la vie ouvrière (le Pain quotidien, 1930 ; les Damnés de la terre, 1935) et a publié des ouvrages d'érudition et des essais.