En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Everhardus Johannes Potgieter

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain hollandais (Zwolle 1808 – Amsterdam 1875).

Directeur de la revue De Gids (1837-1865), il tenta de redonner à la littérature de son pays l'éclat perdu du xviie s. Il plaça le renouveau littéraire dans un art d'inspiration nationale et morale, fortement marqué par les théories de Sainte-Beuve et de Taine. Il a publié des poèmes (Petites Chansons de Bontekoe, 1840 ; Florence, 1865 ; Legs d'un gentilhomme campagnard, 1875), des contes (Albert, 1841 ; Jean, Jeannette et leur dernier enfant, 1842 ; Hanna, 1843 ; le Rijksmuseum, 1844). Son action critique fut souvent mal comprise de ses contemporains et il dut attendre la génération de Verwey (qui lui consacra une biographie en 1903) pour être reconnu.