En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Carlo Porta

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain italien (Milan 1775 – id. 1821).

Le réalisme de sa poétique, en dialecte milanais, s'enracine dans une conscience politique progressiste et s'exprime avec un égal bonheur dans la représentation bonhomme du petit peuple (les Malheurs de Giovannin Bongee, 1812 ; la Ninetta du Verger, 1814) et dans la satire anticléricale (la Nomination du chapelain, 1819).