En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Popol-Vuh

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Souvent désigné sous le terme de « Bible maya » ou « Livre du Conseil », le Popol-Vuh est l'œuvre la plus célèbre de la littérature des Mayas Quichés. Rédigé en caractères latins par des Indiens alphabétisés, d'après des codex pictographiques et des traditions orales antérieures à la Conquête, il fut redécouvert par Francisco Ximénez à Chichicastenango (Guatemala) au xviiie siècle. Toute la puissance poétique et imaginaire qui caractérisa la production intellectuelle des Mayas s'exprime dans cet ouvrage à caractère mythologique et prophétique. On y voit retracées la genèse du monde et des hommes puis l'histoire fabuleuse des Quichés (riche en indications grâce aux séquences qui retracent des guerres ou des fondations de villes). Certains des thèmes traités appartiennent à la mythologie commune à l'ensemble du territoire amérindien, tel celui des deux frères divins, futur Soleil et future Lune.