En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Mikhail Petrovitch Pogodine

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain russe (Moscou 1800 – id. 1875).

D'origine modeste, il fit ses études à l'Université de Moscou et publia un récit – le Mendiant (1825) – qui lui valut d'être inquiété par la police. Il s'intéressa aux traditions populaires dans un esprit romantique (le Sacristain sorcier, 1837), mais il reste avant tout le peintre pittoresque et réaliste de la noblesse provinciale, des marchands, de la vie familiale des classes moyennes (la Criminelle, 1830 ; la Fiancée au marché, 1837).