En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Agneta Pleijel

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Femmes de lettres suédoise (Stockholm 1940).

D'abord critique culturel d'un grand journal, elle entre en littérature à la suite d'une crise existentielle. Son premier roman, les Guetteurs de vent (1987), impose sa voix presque aussitôt. Dans Fungi (1993), le jeune naturaliste Junghuhn, observant les champignons vénéneux, interroge une nature à la fois bonne et cruelle. Un hiver à Stockholm (2000), conçu comme un journal intime, décrit les souffrances du couple.