En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Erwin Piscator

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Metteur en scène et directeur de théâtre allemand (Ulm 1893 – Starnberg 1966).

Il fit de sa première scène, le « Théâtre prolétarien » (Berlin, 1920-1921), un centre d'agitprop révolutionnaire. Engagé en 1924 par la Volksbühne, puis disposant de son propre théâtre en 1927, il réalisa des mises en scène restées légendaires (Hoppla, nous vivons ! de Toller, en 1927), s'entourant des avant-gardes (Grosz, Heartfield, Moholy-Nagy, Gropius) pour concrétiser son « théâtre total » (machineries énormes, scènes à trois dimensions, actions simultanées, projections de films et de documents), théâtre « épique » tel que le définit son Théâtre politique (1929). Il émigra en U.R.S.S. (1933), puis aux États-Unis (1938), avant de revenir en R.F.A., où il dirigea de 1962 à 1966 le théâtre Am Kurfürstendamm de Berlin (l'Instruction de P. Weiss, 1965).