En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Francis Picabia

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Peintre et écrivain français (Paris 1879 – id. 1953).

Ce peintre anticonformiste, précurseur des esthétiques nouvelles, est un poète libre de tout engagement, fort détaché de sa création. Cinquante-Deux Miroirs (1917), Poèmes et Dessins de la fille née sans mère (1918), conçus comme une thérapie contre la neurasthénie, brisent les conventions. Sa revue, 391, contribue à l'internationalisation de dada, tout comme Poésie Ron-Ron (1919), Pensées sans langage (id.), Jésus-Christ Rastaquouère (1920). Il écrivit le scénario d'Entr'acte (1924) de R. Clair, du ballet Relâche (musique de Satie) et Caravansérail (1924), roman autobiographique à clés et à tiroirs. Il quitte Paris pour la Côte d'Azur. Thalassa dans le désert (1945), Poèmes de Dingalari (1955) explorent son introuvable moi avec invention et mépris des idées reçues.