En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Pierre Durand, dit Pascal Pia

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain et critique français (Paris 1903 – 1979).

Né Pierre Durand, il signe ses premiers poèmes Pascal Pia. En 1920, il fréquente Max Jacob et Salmon, se lie avec Malraux et collabore à la revue Action de Florent Fels. Il rencontre Fernand Fleuret à l'Enfer de la Bibliothèque nationale, et publie sous le manteau des ouvrages érotiques. Avant la guerre, devenu directeur d'Alger républicain, il engage Albert Camus dont il fera publier les premiers livres. C'est avec lui qu'il fonde Combat à la Libération. Déçu par le journalisme, il se consacre à la littérature. Son Baudelaire et son Apollinaire donnent la mesure de son érudition et d'une intelligence critique que l'on retrouve dans les Feuilletons littéraires, réunis en deux volumes par M. Nadeau (1999, 2000).