En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Anthony Phelps

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain haïtien (Port-au-Prince 1928)

Cofondateur en 1960 du groupe « Haïti Littéraire » et, en 1962, de la revue Semences, il anime aussi Prisme, une troupe de comédiens. Journaliste à la radio, il est emprisonné sous Duvalier puis, contraint à l'exil, il s'installe au Québec. Son œuvre est avant tout poétique : Éclats de silence, 1962 ; Mon pays que voici, 1968 ; Motifs pour le temps saisonnier, 1976 ; Même le soleil est nu, 1983 ; les Doubles Quatrains mauves, 1995 ; Immobile Voyageuse de Picas et autres silences, 2000. Mais il est également romancier : Moins l'infini (1973) et Mémoire en colin-maillard (1976).