En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Johann Heinrich Pestalozzi

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Pédagogue suisse d'expression allemande (Zurich 1746 – Brugg 1827).

Influencé par les idées de J.-J. Rousseau, il consacra sa vie à l'amélioration de l'éducation des classes laborieuses (la Gazette suisse pour le peuple, 1782-1783), préconisant un enseignement spécialisé, agricole et professionnel. Les premiers établissements qu'il fonda durent être abandonnés faute d'argent, mais l'école d'Yverdon, qu'il dirigea de 1805 à 1825, le rendit célèbre. Il a rédigé des traités (Recherches sur la marche de la nature dans le développement du genre humain, 1797 ; le Livre des mères, 1803) et des romans (Léonard et Gertrude, 1781-1787).