En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Willem Anthony Paap

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain hollandais (Winschoten 1856 – Zeist 1923).

Un moment (1885-1886) directeur de De Nieuwe Gids, admirateur de Douwes Dekker, il déchaîna les passions avec ses romans satiriques, Jeanne Colette (1896) et Vincent Haman (1898). Le même persiflage désinvolte anime son théâtre (le Chapelain de Diestermonde, 1910).