En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Malek Ouary

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain algérien de langue française (Ighil Ali, Petite Kabylie, 1916 – Pyrénées françaises 2001).

Journaliste (il réalisa notamment des reportages sur l'émigration algérienne en France, réunis dans Par les chemins qui montent, 1955), traducteur de contes et de poèmes berbères (Poèmes et Chants de Kabylie, 1972), il évoque dans ses romans la quête d'identité menée par tout un peuple (le Grain dans la meule, 1956 ; la Montagne aux chacals, 1981 ; la Robe kabyle de Baya, 2000).