En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Thomas Otway

John Zoffany, la Venise sauvée
John Zoffany, la Venise sauvée

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Auteur dramatique anglais (Trotten, Sussex, 1652 – Londres 1685).

Acteur sans succès, il réussit dans la tragédie (Alcibiade, 1675 ; Don Carlos, prince d'Espagne, 1676), adapte Racine et Molière, s'essaie à la comédie grossière (Amitié à la mode, 1678), comme au drame bourgeois (l'Orpheline, 1680), tandis que son expérience de soldat engagé volontaire en Hollande lui inspire la Fortune du soldat (1681) puis l'Athée (1684). Malgré sa Venise sauvée (1682), son chef-d'œuvre qui marque la naissance du mélodrame politique, il meurt dans la misère la plus totale. La traduction de cette tragédie par Hugo von Hofmannsthal (1905) est restée célèbre.