En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Ottiero Ottieri

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Sociologue et écrivain italien (Rome 1924 – Milan 2002).

Son expérience de psychologue en milieu industriel nourrit sa réflexion (l'Irréalité quotidienne, 1966 ; le Camp de concentration, 1972) – réflexion qu'il illustre avec des romans où le vertige de la vie industrielle vécu comme un enfermement inhumain ne peut déboucher que sur l'incommunicabilité (Temps restreints, 1956 ; les Grilles du Paradis, 1959) et la folie (les Dix Jours, 1964).