En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Otfried von Weissenburg ou Otfrid de Wissembourg

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Moine allemand (ixe s.).

Après ses études à l'abbaye de Fulda, où il fut l'élève de Raban Maur, il passa le reste de sa vie à l'abbaye de Wissembourg en Alsace où il termina, vers 870, son Livre des Évangiles : ce poème de plus de 16 000 vers, rédigé en langue vulgaire (vieux haut-allemand), intercale entre les épisodes empruntés aux Évangiles des commentaires religieux. Le souci de donner à l'allemand la même dignité qu'au latin s'y traduit par l'abandon, pour la première fois dans une œuvre importante, du vers allitéré germanique (Stabreim) au profit du vers à rime finale, étape décisive dans l'histoire de la poésie allemande.