Identifiez-vous ou Créez un compte

Blas de Otero

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète espagnol (Bilbao 1916 – id. 1979).

Poète brillant jusqu'à la virtuosité, il met son art au service de l'« immense majorité », en riposte à l'esthétique élitaire et désengagée de J. R. Jiménez. Défenseur d'une poésie de communication et de combat, il pose les problèmes majeurs de l'Espagne (Ange férocement humain, 1950 ; Rappel de conscience, 1951 ; Je demande la paix et la parole, 1955 ; Parler clair, 1959 ; Ceci n'est pas un livre, 1963) jusque dans ses reprises et ses dernières œuvres (Tandis que, 1970).