En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Niyi Osundare

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète et universitaire nigérian de langue anglaise (né en 1946).

Longtemps professeur à l'université d'Ibadan, Niyi Osundare appartient à une génération d'intellectuels qui a réfléchi sur le passage de l'oral à l'écrit et sur la dualité des langues. Il essaie de trouver en anglais des rythmes originaux et de marier une diction poétique aux rythmes du yoruba. Ce projet n'est pas simple affaire technique : il s'agit pour lui de donner voix aux Chants du marché (1983). Il joint à la virtuosité technique une conscience politique claire des difficultés de la poésie – art élitiste –, dans un monde où elle éprouve beaucoup de difficulté à parler le langage du peuple. Il se refuse cependant à la rhétorique prophétique du révolutionnaire. Il a reçu le prix de poésie du Commonwealth pour l'Œil de la terre (1986) et le prix Noma pour Rires en attente (1990).