En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Anna Maria Ortese

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain italien (Rome 1915 – Rapallo, Gênes, 1998).

Journaliste, auteur de contes (Angéliques Douleurs, 1937) et de romans en partie autobiographiques (l'Infante ensevelie, 1950 ; l'iguane, 1965), elle vécut longtemps à Naples dont elle décrit la réalité sociale oscillant entre le passé et le présent (La mer ne baigne pas Naples, 1953, et les Beaux Jours, 1967, pour lesquels elle reçut des prix littéraires ; le Port de Tolède, 1975 ; le Chapeau à plumes, 1979 ; la Douleur du chardonneret, 1993).