En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Orikuchi Shinobu

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète et folkloriste japonais (Osaka 1887 – id. 1953).

Il introduisit dans l'étude des lettres japonaises des éléments ethnographiques sous l'impulsion de Yanagida Kunio qu'il rencontra en 1913. Ses premiers travaux sont une traduction du Manyo-shu en japonais moderne (1916) et un Dictionnaire du Manyo-shu (1919). Poète lui même, après avoir participé au comité de lecture à la revue Araragi (1917-1921), il publia son premier recueil de poèmes de waka : Entre la montagne et la mer, en 1925. Professeur à l'Université Kokugakuin (1922), puis à celle de Keïo (1928), il donna sa célèbre Étude sur l'Antiquité en 1930. Il est aussi l'auteur d'un roman, le Livre du Mort (1939).