En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Vaxt'ang Vaxt'angis dze Orbeliani

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète géorgien (1812 – Tiflis 1890).

Petit-fils du roi Erek'le II, il dirigea la conspiration antitsariste de 1832, fut condamné à mort, puis amnistié. Sa poésie, qui rejette toute influence persane, se situe dans la lignée de Rustaveli. Elle exalte la nature de son pays natal et un passé national idéalisé (l'Espoir, 1859-1879 ; le Vieux Dmanisi, 1866 ; la Kaxétie, 1880 ; la Croix de vigne, 1880 ; Irak'li et son temps, 1884).