En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Martin Opitz

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain allemand (Bunzlau 1597 – Dantzig 1639).

Il a écrit des poésies lyriques en latin et en allemand et composé un émouvant poème sur les malheurs de la guerre (Poèmes de consolation en temps de guerre, 1624). Mais il est surtout connu pour son Traité de poésie allemande (1624), ouvrage théorique qui, s'appuyant sur Scaliger, Horace et Ronsard, a donné à la littérature allemande son orientation pour plus d'un siècle. Partisan d'un retour aux modèles classiques, Opitz a fait adopter l'alexandrin rimé. Il propose des modèles d'imitation comme le roman Argenis (1626-1631), la bergerie Pastorale de la nymphe Hercynie (1630), la tragédie les Troyennes (1625).