En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

François Ogier

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Prêtre et homme de lettres français (vers 1597 – Paris 1670).

Tentant de séparer critique littéraire et critique idéologique, il dénonça le style outré des attaques du père Garasse contre les libertins (Jugement et Censure du livre de la Doctrine curieuse, 1623). Il participa aussi à la querelle suscitée par les lettres de Balzac (Apologie pour M. de Balzac, 1627). Sa préface à la tragédie Tyr et Sidon (J. de Schélandre, 1628) théorise une conception souple des règles, au nom du plaisir.