En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Vahé Ochagan

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain arménien (Plovdiv 1922 – Philadelphie 2000).

Formé à l'école de l'existentialisme, il n'en développa pas moins « une poésie de l'absurde » dans ses recueils (la Ville, 1963 ; Alarme, 1980 ; Identité, 1996) qui ont profondément marqué la poésie arménienne de la seconde moitié du xxe siècle. Sa prose explore souvent des sujets tabous (Autour du piège, 1988).