En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Hagop Kufédjian, dit Ochagan

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain arménien (Söylöz, près de Brousse, 1883 – Alep 1948).

Il échappa aux arrestations d'avril 1915 et vécut clandestinement à Istanbul jusqu'en 1918. On lui doit des essais critiques, un vaste Panorama de la littérature arménienne occidentale (1945), des nouvelles (les Humbles), des romans, dont la trilogie des Condamnés, une immense fresque romanesque inachevée (Paralipomènes) qui évoque le destin tragique de l'Arménie, des pièces de théâtre, dont Par la route du ciel (1936), un drame inspiré des déporations de 1915.