En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Sean O'Faolain

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain irlandais (Cork 1900 – Dublin 1991).

Il combattit durant la guerre civile et fut responsable de la propagande de l'I.R.A., avant de poursuivre ses études et de faire un long séjour aux États-Unis. C'est dans la nouvelle, genre dont il est également le théoricien, qu'il donne le meilleur de lui-même (Folie d'une nuit d'été, 1932 ; les Arbres qui parlent, 1971). Ses romans (Un nid de gens simples, 1933 ; Oiseau seul, 1936 ; Revenez en Érin, 1940 ; Encore, 1979), vaste fresque couvrant près d'un siècle d'histoire irlandaise, et ses récits autobiographiques (Vive moi !, 1964) ou biographiques (Eamon de Valera, 1933 ; le Roi des mendiants, 1938) témoignent de la même attention à l'âme nationale et à ses indécisions. Il est aussi l'auteur d'essais critiques (les Irlandais, 1949-1969).