En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Pierre Jean-Baptiste Nougaret

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français (La Rochelle 1742 – Paris 1823).

Il se rangea, par une héroïde sur la mort de Calas (1765), du côté des encyclopédistes. Il suivit la girouette des modes et sut se rallier au pouvoir en place. Il pratiqua aussi bien le genre érotique (Lucette ou les Progrès du libertinage, 1763 ; la Capucinade, qui lui valut en 1765 un séjour à la Bastille) que le genre édifiant et moralisateur. Il collabora avec Restif de la Bretonne, mais les deux hommes se brouillèrent lorsque Nougaret voulut exploiter le succès du Paysan perverti.