En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Notker le Lippu (Balbeo) ou Notker l'Allemand

(Teutonicus)

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Moine suisse (vers 950 – Saint-Gall 1022).

Érudit réputé, il a porté à son faîte la renommée de l'école du couvent de Saint-Gall comme foyer de culture classique. Son œuvre comprend des traités (De syllogismis, De partibus logicae). Il a surtout traduit en allemand les Psaumes, des écrits de Boèce, Aristote, Caton, Térence et Virgile. Ses commentaires (où se mêlent des expressions latines) et ses traductions ont contribué à codifier le vieux haut-allemand, à lui donner plus de souplesse et de finesse, à élargir son registre : ils sont une étape importante dans l'histoire de l'allemand comme langue littéraire.