En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

livre des Nombres

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Quatrième livre du Pentateuque, en hébreu Bamidbar (« Dans le désert »). La Septante l'a intitulé 'Arithmoi, que la Vulgate a traduit par Numeri d'où vient l'appellation usuelle : Nombres. Le livre commence par le recensement des Israélites. Il se divise en trois parties, chacune rattachée à l'un des campements des Israélites : dix-neuf jours dans le désert du Sinaï (I, 1 ; X, 10) ; trente-huit ans de la traversée du désert vers les plaines de Moab (X, 11 ; XXI, 35) ; et environ cinq mois dans les plaines de Moab (XXII, 1 ; XXXVI, 13). Ce livre contient ainsi une période de trente-huit ans et demi, la durée de vie d'une génération. L'épisode le plus important est Nb XIII-XIV, où toute la génération de l'exode est condamnée à mourir dans le désert sans entrer dans la terre promise parce qu'elle a désobéi à Dieu. S'il y a eu échec, ceci ne dépend nullement de la préparation de la campagne. Dieu avait tout prévu. Les errements et le manque de courage sont dus aux péchés des Israélites. Quand Israël suit les instructions données par Moïse, le peuple réussit en toutes ses entreprises. La pureté et la sainteté sont exigées du peuple en vertu de la présence de Yahvé, qui habite le camp.