En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Fan Noli

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Homme politique et écrivain albanais (Ibriktepe, près d'Andrinople, 1882 – Fort-Lauderdale, Floride, 1965).

Prêtre orthodoxe, il fonda l'Église autocéphale albanaise. Député nationaliste, il prit la tête de l'insurrection qui contraignit Ahmet Zogu à la fuite (1924) et fut président du Conseil. Chassé, il s'exila à Boston, où il poursuivit des études musicales et publia des recueils de musique religieuse. Excellent orateur, traducteur de nombreux chefs-d'œuvre de la littérature mondiale (Sophocle, Omar Khayyam, Shakespeare, Ibsen, Baudelaire), on lui doit aussi une Histoire de Skanderbeg (1921 ; reprise en 1947 sous une forme plus scientifique) et des poèmes (Au bord des rivières, 1930), souvent d'inspiration religieuse.