En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Anna de Noailles

Anna de Noailles
Anna de Noailles

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poétesse française (Paris 1876 – id. 1933).

Dans une prosodie classique, elle célébre les joies païennes de l'amour et la communication panthéiste avec la nature (le Cœur innombrable, 1901 ; les Éblouissements, 1907). Deuils et maladie libèrent des accents plus graves pour dire la hantise de la mort (les Vivants et les Morts, 1913) et un stoïcisme amer (l'Honneur de souffrir, 1927). Ses trois romans livrent des éléments biographiques (sa liaison avec Barrès dans la Domination, 1905).