En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Niwa Fumio

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Romancier japonais (Yokkaichi 1904-Musashino 2005).

Issu d'un foyer de desservants bouddhistes que sa mère déserte alors qu'il est encore enfant, il fait des études de littérature japonaise à l'Université Waseda, et s'engage résolument dans la carrière littéraire à la suite de la parution de sa nouvelle la Truite (avril 1932). L'épreuve de la guerre l'orientera vers un engagement social dont témoigneront l'Age de méchanceté (1947), le Serpent et les Colombes (1952). Il demeurera toutefois fondamentalement marqué par la conscience du péché que lui inspire l'histoire de sa famille : dans plusieurs œuvres autobiographiques (le Blé qui lève, 1953 ; l'Arbre du Bouddha, 1955 ; Une seule route, 1966), il décrit sans complaisance l'asservissement fatal de l'être humain à la sensualité, et consacre de vastes séries aux deux figures de réformateurs du bouddhisme japonais : Shinran (4 vol., 1965-1969) et Rennyo (8 vol., 1971-1981).