En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Nihon Shoki ou Nihongi

(Chroniques du Japon)

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Première des « six histoires nationales » japonaises (rikkokushi). Compilées sur ordre de l'impératrice Genmei par une commission dirigée par le prince Toneri, ces chroniques dynastiques officielles relatent l'histoire japonaise de l'âge des dieux à la fin du règne de l'impératrice Jitô, en 697. Le Nihongi fut achevé en 720, soit huit ans à peine après le Kojiki, mais, à la différence de ce dernier, il fut entièrement rédigé en chinois et accorde une place bien moins grande à l'histoire mythique.