En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Pierre Nicole

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français (Chartres 1625 – Paris 1695).

Participant aux enseignements des Petites Écoles, il fut le second, discret et dévoué, du Grand Arnauld dans toutes les polémiques suscitées par le jansénisme, et il procura à Pascal des documents pour les Provinciales. Il est le coauteur de la Logique ou l'Art de penser (1662). Il se réfugia aux Pays-Bas (1679) avec Arnauld, mais l'exil lui fut intolérable et il obtint l'autorisation de rentrer en France. Dans ses Essais de morale (1671-1678), il s'intéresse, entre autres, aux rapports entre le beau et le vrai, ainsi qu'aux mécanismes du désir.