En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Nguyên Gia Thiêu

marquis Ôn-nhu, dit Ôn-nhu-hâu

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain vietnamien (Liêu Ngan 1741 – Bac Ninh 1798).

Issu d'une famille de haute noblesse et éduqué à la cour, il servit d'abord le pouvoir décadent des derniers rois Lê, puis se retira pour se consacrer à la littérature et à la religion. Il est l'auteur du Cung-oan ngâm-khuc (la Complainte de l'odalisque), poème vietnamien (356 vers) du genre élégie ou ngâm. Le thème développé est celui de la triste condition des concubines royales délaissées et recluses. Cette œuvre classique figure parmi les principaux chefs-d'œuvre de la littérature du Viêt-nam en caractères démotiques.