En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jan Neruda

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain tchèque (Prague 1834 – id. 1891).

Après un recueil d'un romantisme désenchanté, Fleurs de cimetière (1857), il écrivit des feuilletons (Images de Paris, 1864 ; Études courtes et plus courtes, 1876 ; Petits Voyages, 1877) et des récits brefs et vivants (Arabesques, 1864 ; les Contes de Malá Strana, 1878).  Il composa des vers lyriques (Livres de vers, 1867 ; Simples Motifs, 1883), d'inspiration philosophique (Chants cosmiques, 1878 ; Ballades et Romances, 1883) ou patriotique (Chants du vendredi saint, 1896).