En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Nersès IV Klayetsi ou Nersès IV Chnorhali

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Théologien, poète et musicien arménien (Tsovk 1102 – Hromglah 1173).

Ardent partisan du rapprochement des Églises et réformateur de la liturgie, il fut patriarche de l'Église d'Arménie (1166 à 1173). Ses grands poèmes vulgarisent l'histoire nationale, les dits populaires, ainsi qu'une lecture mystique de la Bible, dont il tira un vaste poème de 8 000 vers rimés (Jésus Fils Unique du Père, 1152). Sa Complainte d'Édesse (1145) inaugure un genre poétique qui fera école. Il fut l'infatigable artisan du vers isosyllabique arménien.