En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

René Nelli

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français d'expression française et occitane (Carcassonne 1906 – id. 1982).

Cet universitaire anticonformiste commença sa carrière dans l'amitié des philosophes Claude Estève et Ferdinand Alquié ainsi que de Joë Bousquet et de Louis Alibert. Fixé à Carcassonne, il mena de front une œuvre en français et une quête poétique en langue d'oc. Cette dernière commence avec Entre l'espoir et l'absence (1942) et se poursuit avec Âme de vérité (1952), Vesper (1963), Beatris de Planissòlas (1971) et Temps foudroyé, qui seront réunis en 1981 dans son Òbra poetica occitana. On doit à Nelli de nombreuses études sur le catharisme, sur les troubadours, sur l'ethnographie méridionale (il dirigea jusqu'à sa mort la revue Folklore).