En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Neidhart von Reuental

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète allemand (entre 1180 et 1250).

Chevalier originaire de Bavière, disgrâcié en 1230 par le duc de Bavière, il finit sa vie en Autriche sous la protection du duc Frédéric II. On lui doit des chansons de croisades (il y participe lui-même en 1217-1219) et des chansons d'amour. Poète de cour, il maîtrise parfaitement l'art du Minnesang, mais il en situe l'action dans le monde rural, où la Dame s'avère être une fille de ferme. Cette « poésie villageoise de cour », parodie des formes et conventions du Minnesang, connut un succès durable. Le nom de Neidhart reste attaché à un genre de farce paysanne très prisé jusqu'au xvie s.