En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques.
En savoir plus
Identifiez-vous ou Créez un compte

Émilie Nasrallah

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Romancière libanaise (Kfeir, Sud Liban, 1931).

Après des études de lettres à l'université américaine de Beyrouth, elle est passée de l'enseignement au journalisme (à la revue al-Sayyâd) et à l'écriture de romans et de nouvelles, où elle restitue la société de la montagne libanaise dans un style riche et poétique (Oiseaux de septembre, 1962 ; le Laurier-rose, 1968 ; la Captive, 1974 ; Ces souvenirs, 1980 ; le Moulin perdu, 1985 ; Notre pain quotidien, 1990).