En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Thomas Nashe ou Thomas Nash

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain anglais (Lowestoft, Suffolk, 1567 – Yarmouth, Norfolk, 1601).

Bel esprit universitaire, son talent satirique se révèle dans son Anatomie de l'absurdité (1589). Hostile à la littérature populaire, misogyne, antipuritain, il s'épuise dans les polémiques. Ses satires disent la fascination de la cruauté, de l'imprécation, des démons (Supplique au diable de Pierre Sans-le-Sou, 1592 ; les Larmes du Christ sur Jérusalem, 1593). Marchandises de carême (1599), évocation des pêcheurs de harengs de Yarmouth, s'oriente vers un burlesque acerbe. Il a écrit pour le théâtre (la Dernière Volonté de l'été, 1592 ; l'Île des chiens, 1597). Il est le pionnier du roman picaresque élisabéthain (le Voyageur malheureux, 1594).