En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Narrenliteratur

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

terme allemand (de Narr, fou) désignant une forme de satire, généralement en vers, à visée moralisatrice et didactique, et fondée sur un renversement de perspective : la folie y est présentée comme la normalité. Genre attesté dès l'Antiquité, mais surtout en faveur dans les pays de culture germanique, la Narrenliteratur prospère aux xve et xvie s., quand le fou devient une figure privilégiée de la farce (S. Brant, la Nef des fous, 1494). Pratiqué par la tradition savante (Érasme, Éloge de la folie, 1511) et populaire (Th. Murner, P. Gengenbach, H. Sachs), le genre se prolonge au xviie s. avec Grimmelshausen, Chr. Weise et Abraham a Santa Clara.