En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Khotsa Namsaraïévitch Namsaraïev

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain bouriate (Kijinga 1889 – Oulan-Oudè 1959).

Fils d'éleveur nomade, il reçut de ses parents adoptifs une éducation soignée et participa à la guerre civile. Instituteur, rallié à la révolution, il flétrit dans des drames la cruauté de l'univers patriarcal (Sombre Vie, 1921 ; le Fouet du taïcha, 1945) et fait revivre dans ses récits (C'était ainsi, 1935 ; Une nuit, 1938 ; À l'aube, 1950) la métamorphose de la société bouriate. Auteur d'œuvres patriotiques (Rayon de victoire, 1942), il a contribué à la collecte du folklore national (Alamja Merguen, Kharaltuur khaan).