En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Alexandre Najjar

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Avocat, journaliste et écrivain libanais de langue française (Beyrouth 1967).

La guerre lui a inspiré ses premiers textes, rassemblés sous forme de recueils de récits dans Marécages (1984), Homme, où est ta victoire ? (1987), la Honte du survivant (1989). Son premier recueil de poèmes, À Quoi rêvent les statues ? (1989), sera récompensé par le prix de Poésie de la Ville de Paris, 1990. Premier lauréat de la bourse Hachette en 1990, Alexandre Najjar a également obtenu le prix du Palais littéraire en 1995 pour Comme un aigle en dérive (1992), recueil qui rassemble nouvelles et récits de voyages. Quant à son œuvre romanesque, elle compte deux romans, tous deux d'inspiration historique : les Exilés du Caucase (1995) et l'Astronome (1996).