En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Iouri Markovitch Naguibine

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain et scénariste russe (Moscou 1920 – id 1994).

Fortement influencé par Platonov, dont il a contribué à faire redécouvrir l'œuvre, il est un maître de la nouvelle brève, souvent autobiographique : il décrit avec poésie le monde de l'enfance (Bonheur difficile, 1956 ; les Étangs purs, 1862 ; le Livre d'enfance, 1965), l'héroïsme du simple soldat (Pavlik, 1956) ou la nature dans des récits de chasse. Avec l'Amour des guides (1972), il écrit l'une des premières œuvres de l'économie de marché, entre la satire et la farce érotique. Ses derniers récits constituent des tentatives de confession (la Lumière au bout du tunnel, 1994).