En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Kavi Guibiatovitch Nejmetdinov, dit Nadjmi

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain tatar (Krasnyï Ostrov 1901 – Kazan 1957).

Fils de paysan, il publia des vers satiriques influencés par Toukaï et prit part à la guerre civile, qui inspire ses premiers récits (la Trempe, 1924 ; Destin, 1926 ; les Feux du rivage, 1929). Auteur de nouvelles sur la collectivisation (Premier Printemps, 1930) et de poèmes patriotiques (Hayat-apa, 1941 ; Farida, 1944), il a retracé dans ses romans l'instauration du socialisme dans sa province natale (Vents printaniers, 1948 ; Sur la berge escarpée, 1957).