En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Ferenc Molnár

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain hongrois (Budapest 1878 – New York 1952).

Il remporta ses premiers succès littéraires avec des esquisses humoristiques de la vieille capitale (Mœurs de Budapest, 1897-1898). Son roman les Garçons de la rue Pál (1907) lui valut un succès retentissant. Ses pièces de théâtre (le Diable, 1907 ; Liliom, 1909 ; le Garde du corps, 1910 ; le Cygne, 1920 ; Olympia, 1928 ; Jeu de cœurs, 1954) témoignent d'une grande habileté scénique et doivent beaucoup à l'influence d'auteurs français (Scribe, Sardou, Bernstein).