En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Mathias Mnyampala

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète et historien tanzanien de langue swahili (Dodoma, au centre de la Tanzanie 1917 – id. 1969).

Il a choisi d'écrire en kiswahili, alors qu'il n'est pas issu d'une zone swahiliphone. Très associé au mouvement nationaliste, il invente une forme de poésie dialoguée, le ngongera, en septains rimés, qui est devenue un genre de performance poétique très associé à la diffusion du socialisme. Ses poèmes sont un commentaire de la vie sociale et politique et du développement du kiswahili comme langue littéraire officielle de la Tanzanie. Il a traduit les Évangiles et une partie des Psaumes en kiswahili, et ses textes circulent sous forme d'anthologies.