En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jean Meschinot

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète français (Nantes v. 1422 – id. 1491).

Écuyer au service de cinq ducs de Bretagne de 1442 à 1488 et, plus tard, maître d'hôtel d'Anne de Bretagne, Jean Meschinot est surtout connu par son œuvre majeure, les Lunettes des princes (1493), les « lunettes » étant le moyen offert à tout homme de déchiffrer le livre de Conscience. Ce traité allégorique et moral, qui recourt à la fiction du songe et à l'écriture allégorique, qui unit formes rimées (parties 1 et 3) et prose (partie 2), et qui se fait aussi l'écho des déboires du poète, connut un très vif succès. Rhétoriqueur virtuose, Meschinot composa aussi des ballades (il développe en vingt-cinq ballades les Princes de Georges Chastellain), des rondeaux, des pièces de circonstance d'inspiration très diverse.