En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Dmitri Sergueïevitch Merejkovski

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain russe (Saint-Pétersbourg 1866 – Paris 1941).

Il inaugure le courant moderne en Russie avec un recueil d'articles où il s'élève contre le matérialisme des années 1860-1880 (Des causes de l'actuelle décadence et des nouvelles tendances de la littérature russe contemporaine, 1892). Sa revue la Nouvelle Voie et son recueil poétique Symboles (1892) jouent un grand rôle dans la formation du symbolisme. Ses essais philosophiques, ses romans historiques, ses drames prophétiques s'attachèrent en réalité à un problème unique, l'opposition du paganisme et du christianisme, qu'il développe en un dualisme systématique (Tolstoï et Dostoïevski, 1901-1902 ; le Christ et l'Antéchrist,) 1902. Exilé en France après la révolution, il continua à publier.